dolor_s_ombrage_imelda_staunton1_portrait_w532

Cette « horrible bonne femme » de Dolores Ombrage (Harry Potter et le genre – 3)

A Cultures G, on est fan d’Harry Potter (presque) depuis le premier jour. Et, pour notre plus grand plaisir, c’est un livre où les personnages féminins sont nombreux et originaux. Mais à y regarder de plus près, J.K. Rowling remet-elle vraiment en cause les répartitions traditionnelles entre les genres et les stéréotypes qui les concernent? C’est une question que nous comptons traiter dans toute une série d’articles. Aujourd’hui : le cas de Dolores Ombrage. Lire la suite

Harry et ses "papas"

Pères et autres figures paternelles (Harry Potter et le genre – 2)

A Cultures G, on est fan d’Harry Potter (presque) depuis le premier jour. Et, pour notre plus grand plaisir, c’est un livre où les personnages féminins sont nombreux et originaux. Mais à y regarder de plus près, J.K. Rowling remet-elle vraiment en cause les répartitions traditionnelles entre les genres et les stéréotypes qui les concernent? C’est une question que nous comptons traiter dans toute une série d’articles. Aujourd’hui : la question des pères et des figures paternelles. Lire la suite

favorite-fictional-moms-mrs-weasley-full

« Not my daughter, you bitch! » (Harry Potter et le genre – 1)

A Cultures genre, on est fan d’Harry Potter (presque) depuis le premier jour. Et, pour notre plus grand plaisir, c’est un livre où les personnages féminins sont nombreux et originaux. Mais à y regarder de plus près, J.K Rowling remet-elle vraiment en cause les répartitions traditionnelles entre les genres et les stéréotypes qui les concernent? C’est une question que nous comptons traiter dans toute une série d’articles, à compter d’aujourd’hui. Lire la suite

fauve1-590x331

FAUVE : à CORPS ouvert

Récemment un nouveau groupe a fait son apparition sur la scène française : FAUVE. Encore le terme de « groupe » ne convient-il pas tout à fait comme ne cessent de le rappeler ses membres. FAUVE est « un collectif ouvert » comme ils l’expliquent eux-mêmes, un « CORP », c’est-à-dire un ensemble informe, les cinq musiciens formant un noyau toujours prêt à accueillir de nouvelles contributions, et ayant à cœur de rappeler que la musique n’est jamais le fait de quelques personnes, mais naît de rencontres avec des inspirateurs, des soutiens, des conseillers. Lire la suite